Artistes des arts visuels du Burkina-Faso d'ici et d'ailleurs


Jacques Resch
né en 1946, vit et travaille à Bobo-Dioulasso

Jacques Resch a peint ses premières toiles dans l’enfance.
Après son bac, passionné d’aviation et muni d’une licence de physique-chimie, il doit bifurquer en Afrique, pour enseigner comme coopérant et se fixe définitivement au Burkina Faso en 1990.
Après avoir enseigné pendant vingt-sept ans, il crée l’association « FASO LIVRES » destinée à produire des livres scolaires pour les élèves en éditant et diffusant à prix coûtant, du primaire au BAC, 100 000 livres par an qui ont touché depuis plus de 15 ans plus de 3 000 000 d’élèves burkinabés. Sa vie affective et sociale est toujours là-bas.
La très grande majorité de ses 209 tableaux peints depuis 1971 a été réalisée en Afrique, mais il expose pour la première fois en 1974 à Carnon puis en 1979 à Montpellier, puis un peu partout en France et notamment pendant  10 ans à Paris, dans une grande galerie du VIIIème dédiée aux peintres de l’imaginaire, ce qui lui a permis d’accroitre sa notoriété.

"Jacques Resch est un peintre français qui vit à Bobo-Dioulasso depuis quelques années.
Il bâtit, à l’abri des regards, une œuvre dense et puissante qui revendique les influences de Bosch et Breughel et, plus près de nous, celle de Dali.

Ce qui frappe dans les toiles de Jacques Resch, c’est l’influence assumée de la peinture médiévale au service d’une critique sans concession de la société de consommation. Comme si Bosch, ressuscité en notre époque, peignait une version actualisée du Jardin des Délices en y mettant des aéronefs, des gratte-ciel et des robots………

Un peintre, c’est un œil qui voit le monde avant d’être une main qui tente de restituer cette vision. Georges Clémenceau disait de son ami Claude Monet que son œil décomposait la lumière et que ses peintures traquaient la lumière posée sur les êtres et les choses qu’elle éclairait.

De Resch on peut dire que son œil est phénoménologique en ce sens qu’il décompose chaque chose en ses plus infimes composants. Dans ses tableaux profus à la chromatique pétulante, les scènes sont campées avec précision, tous les menus détails figurés comme si le peintre travaillait avec la loupe de l’horloger. Ce qui donne des tableaux très ouvragés comme des enluminures. »

(extraits d’un article de Alceny Saïdou BARRY)

Voir la vidéo sur youtube : https://www.youtube.com/

 

Partenaires du off
 
 
Agence François Deneulin
© 2019 François Deneulin - Barraux (Fr) | Bergen (No) - Tél. France : +33 6 68 10 02 31 / Tél. Norvège : +47 413 24 720 - Ent. n° 922 185 018
email : contact@artistes-burkina.org