Artistes des arts visuels du Burkina-Faso d'ici et d'ailleurs


Koffi Mensah-Akagbor dit Koffi Mens
Né en 1982, vit et travaille à Ouagadougou

Koffi Mens est un artiste plasticien autodidacte. Très jeune, il est passionné d’arts plastiques dans toutes ses formes. Pour ce faire, il suit diverses formations et ateliers dans le dessin. Ce qui l’amène à l’âge de 17 ans, de poursuivre son rêve en suivant des ateliers à Accra au Ghana à Abidjan en côte d’ivoire, au Niger, Bénin, pour enfin s’installer au Burkina Faso où il démontre ses techniques de peinture, de sculptures dans l’art plastique.

L’Artiste polyvalent ne s’arrête pas d’émerveiller son public quand il s’initie à la sculpture, la peinture, aux arts décoratifs intérieur et extérieur et au design. En alliant l’esthétique et le confort à travers la sculpture et la peinture, l’artiste inventif pense que toutes créativités forment les deux faces de la même pièce.
Alors, il s’inspire entre autres de ses devanciers (Ousmane SOW du Sénégal et El Anatui du Ghana) en utilisant cependant de nouvelles techniques inspirée de la nature brut en créant des œuvres figuratives et portraitistes. Il faut dire que l’artiste comme il tient à le faire savoir, s’émancipe de tout dogme.

Dans son travail, Koffi Mens garde toujours une étroite relation avec ses œuvres aux travers desquelles il vit et veut traduire assez d’émotions artistiques. Et dans cette recherche artistique et culturelle de l’artiste, il accorde une grande et importante place à l’instinct.

A nos jours, Koffi Mens compte à son actif plusieurs œuvres institutionnelles dont des commandes de l’état Burkinabè avec une sculpture de (4) mètres de haut représentant le premier Président du pays Maurice Yaméogo.

"La création contemporaine s’est enrichie de nouveaux apports, des matériaux nouveaux pour donner aux œuvres une dimension visuelle et physique jamais exploré.
En faisant usage du bistouri, cutter ou scalpel comme pour réaliser une chirurgie plastique, en ciselant la toile pour laisser apparaitre une impression de ‘dentelle’, toute pratique qui vient se nourrir d’un fond qui grouille de coupures de presse, je recours à la bâche et un isolant botanique qui protège et renforce l’œuvre des intempéries. Le fer à souder intervient pour définir le personnage dans sa définition avec le reste de la toile. Ce n’est pas de la mosaïque comme on pourrait le croire."

contact :
Tel : (+226) 70 37 80 17 / 78 73 71 53
Mail : univers2koffi@gmail.com
Website : www.koffimens.com
Partenaires du off
 
 
Agence François Deneulin
© 2019 François Deneulin - Barraux (Fr) | Bergen (No) - Tél. France : +33 6 68 10 02 31 / Tél. Norvège : +47 413 24 720 - Ent. n° 922 185 018
email : contact@artistes-burkina.org