Artiste – Adama Nebie

né en 1977, vit et travaille à Ouagadougou
Né d’un père sculpteur et conteur, Adama a commencé à étudier les arts plastiques au lycée et a décidé de vivre de son art librement assez jeune.
Sa démarche artistique se traduit par un travail spirituel et engagé en faveur du développement des arts plastiques au Burkina Faso.
Au fil des années, Adama développe de nouvelles techniques de travail en alternant les supports, toile de jute et papier cuir, et les matériaux utilisés, pigments et teintes naturelles, craies pastelles et acrylique.
Il a participé à de nombreuses expositions collectives dans plusieurs espaces de la capitale burkinabé comme le Goethe Institut et dans le cadre de nombreuses manifestations telles que le Vernissage panafricain des Arts plastiques, le Carrefour des Arts plastiques et la journée de l’artiste.
De nombreux espaces français connaissent également son travail car il a eu à de nombreuses reprises l’occasion d’y exposer ses tableaux, comme à la Tour Sarrazine de Bozel, à la galerie de l’Atelier du 11 à Paris ou encore dans la cour des artistes, galerie de Wissous.

En participant à de nombreux ateliers de travail qui mêlent sculpture, l’art vidéo et la fabrication du papier végétal ainsi qu’à des résidences artistiques, il a découvert de nouveaux moyens d’expressions artistiques. Pour la 2ème édition du Carrefour des Arts plastiques de Ouagadougou, il a élargi sa démarche artistique sous une autre forme d’expression urbaine en réalisant pour la première fois l’installation « hommage à la bataille du rail» avec le plasticien Pouitba Ouedraogo, dans l’espace public.
Cette expérience l’a conduit au Salon Urbain de Douala au Cameroun (conférence débat sur l’art dans l’espace public) via le programme Moving Africa du Goethe-Institut.