Artistes des arts visuels du Burkina-Faso d'ici et d'ailleurs


APAP - Centre NAANEGO
Contact Suzanne Ouédraogo :
Email : naanego@yahoo.fr
Tél. : Tél: +226 70 23 16 85 (whatsapp) / +226 78 35 31 18 /+226 66 79 11 11
Adresse du lieu : 01 BP 4411 Ouaga 01
Centre NAANEGO,ex Secteur 2 Bilbalogho
(Non loin du théâtre Populaire)

L'APAP organise les Rencontres internationales de la peinture de Ouagadougou - RIPO

L’Association pour la promotion des arts plastiques en abrégé « APAP », est une association culturelle à but non lucratif qui œuvre pour la valorisation de toutes les formes d’expression culturelles et les arts plastiques en particulier. Créée en févier 2000 et reconnue officiellement sous le récépissé n°2000-103/MATS/SG/DGAT/DLPAJ, elle comptait à sa création une trentaine de membres issus du milieu artistique burkinabè et d’ailleurs.
De nos jours, l’APAP compte plus d’une centaine de membres.

L’Association a pour objectifs de promouvoir les arts plastiques, de susciter les jeunes à s’intéresser à la peinture et à la sculpture ; elle est aussi un cadre d’échanges et de rencontres culturels. L’APAP est organisée en instance et organes.

L’APAP, depuis sa création n’a cessé de mener des activités culturelles qui concourent à la promotion, à la sensibilisation et à la valorisation des plasticiens burkinabè et africains. Ces activités ont contribué à renforcer sa notoriété et son assise dans le paysage culturel national et international. Il s’agit :

    • Formations

En vue d’assurer la relève et d’amener les jeunes à s’intéresser aux arts plastiques, l’APAP a initié des sessions de formations à l’intention des jeunes scolaires et étudiants. Son premier projet dénommé « découverte de jeunes talents » a porté sur la formation des enfants dont l’âge est compris entre 7 et 15 ans en sculpture, peinture et design durant les vacances scolaires de 2000, 2002 et 2003. Des formations de longue durée (recyclage) y ont été également dispensées aux professionnels entre 2004 et 2007.

  • Création d’un Centre d’arts contemporain Naanégo (CAC-N)

Pour atteindre ses objectifs, l’Association a ouvert en 2004, un Centre d’arts contemporain dénommé « Naanego » pour la valorisation et la promotion de la culture et de l’art plastique en particulier. Ce centre a été un vrai tremplin pour beaucoup d’artistes qui se sont imposés de nos jours sur le paysage artistique et culturel national et international. Le centre est dirigé par Madame Suzanne OUEDRAOGO, artiste-peintre. Depuis 2006, le centre Naanego a accueilli une vingtaine d’artistes en résidence de création en peinture, design, sculpture, bronze, batik, bogolan….

  • Expositions et communications

Sous l’impulsion de sa présidente, l’APAP a participé à des expositions temporaires en Europe et au Burkina Faso. Ces expositions d’œuvres d’artistes burkinabè ont permis aux nôtres de se frotter à leurs homologues étrangers. Des expositions permanentes ou/et temporaires se tiennent au sein du centre à toutes les périodes de l’année.

Au Burkina Faso, les stratégies de développement culturel sont déclinées sur le long terme à travers la vision prospective « Burkina 2025 » et sur le moyen terme dans la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). La culture burkinabè se vend bien à travers les exportations de biens culturels qui procurent des revenus substantiels pour l’ensemble du pays. En 2011, la valeur de ces exportations était estimée à 13 milliards FCFA.

Les arts plastiques et appliqués ne sont pas en reste et constituent une filière dynamique et génératrice de revenus. A côté de la majorité des artisans qui développent une pratique ancestrale, émergent dans les principaux centres urbains, des artistes sculpteurs, peintres, batikiers, designers, etc… Ces créateurs sont installés en ateliers, à domicile ou dans des espaces de production et de vente tels le Centre national d’artisanat d’art (CNAA), le Village artisanal de Ouagadougou (VAO), l’Association nationale des artistes professionnels des arts plastiques (ANAPAP), le Centre Lukaré etc. Mais, il n’existe réellement pas un cadre d’expression, de rencontres et d’échanges, qui puisse réunir ces acteurs pour une synergie d’action de sorte à promouvoir le métier et les productions. Cette filière souffre encore d’une insuffisance des capacités matérielles de production et de commercialisation pour satisfaire la demande. Les artistes peintres et leurs œuvres ne sont pas suffisamment connus aussi bien en Afrique que dans le monde entier.


   
Partenaires du off
 
 
Agence François Deneulin
© 2019 François Deneulin - Barraux (Fr) | Bergen (No) - Tél. France : +33 6 68 10 02 31 / Tél. Norvège : +47 413 24 720 - Ent. n° 922 185 018
email : contact@artistes-burkina.org